Des panneaux solaires sur un site d'Amazon.

Climat : Amazon annonce un fonds de 2 milliards de dollars

Ecologie Politiques RSE Une

 

Amazon a annoncé mardi la création d’un fonds d’investissement doté de 2 milliards de dollars en faveur du climat. Ce fonds financera des entreprises qui permettront d’arriver à « une économie zéro carbone ».

Amazon a annoncé le 23 juin la création d’un fonds pour le climat, le Climate Pledge Fund. Doté de 2 milliards de dollars, ce fonds doit aider au « développement de technologies et de services qui permettront à Amazon et d’autres entreprises de devenir neutres en matière de carbone d’ici 2040 », souligne le géant du e-commerce dans un communiqué. « Le Climate Pledge Fund va investir dans des entreprises de différents secteurs y compris les transports, la logistique, la production, le stockage ou encore l’utilisation d’énergie mais aussi le secteur manufacturier et des matériaux, l’économie circulaire et l’agro-alimentaire », précise le groupe de Jeff Bezos. Des entreprises de toute taille – de la start-up à des sociétés déjà bien établies – et dans le monde entier seront éligibles pour recevoir des financements.

Amazon vise 100 % d’électricité renouvelable d’ici à 2025

Ce fonds de 2 milliards de dollars servira de bras financier à l’initiative Climate Pledge, lancée par Amazon en septembre 2019 et que viennent de rejoindre d’autres géants du numériques comme Verizon et Infosys. Un fonds Right Now Climate Fund, doté de 100 millions de dollars, avait déjà été créé lors du lancement de Climate Pledge pour investir dans des solutions basées sur la nature et des projets de reforestation dans le monde entier.

Amazon a profité de l’annonce du Climate Pledge Fund pour confirmer son objectif d’être neutre en carbone en 2040 et son intention de fonctionner avec 100 % d’électricité renouvelable d’ici à 2025, soit 5 ans avant la date initialement annoncée dans sa promesse pour le climat. Le géant du e-commerce avait aussi annoncé investir 700 millions de dollars dans une flotte de 100 000 véhicules électriques.

Les ONG ne croient pas trop aux belles promesses d’Amazon

Amazon a en outre indiqué qu’il envisageait de laisser d’autres entreprises, qui se sont associées à l’initiative de neutralité carbone annoncée l’année dernière, de participer à ce fonds d’investissement. Dans son rapport 2019 sur les engagements en matière de développement durable, le groupe a affirmé avoir pris de l’avance sur son plan initial de ne consommer que de l’énergie renouvelable. Malgré ses belles promesses, Amazon fait face au scepticisme d’organisations de lutte contre le changement climatique en raison de la très forte empreinte carbone de l’entreprise. Le leader du commerce en ligne gère, en effet, un gigantesque réseau logistique à travers le monde pour ses livraisons et a développé une offre d’informatique dématérialisée, basée sur des fermes de serveurs grandes consommatrices d’énergie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.