Un sans abri dans une rue de Londres (Angleterre) avec son chien.

Coronavirus : « Pour Eux », une initiative citoyenne pour la livraison de repas aux sans-abri

Solidarités Une

 

Depuis début avril, un mouvement citoyen baptisé « Pour Eux » permet aux sans-abri de se faire livrer, par des bénévoles, de précieux repas en cette période de crise sanitaire liée au coronavirus. Plus de 25 000 plats riches et variés auraient déjà été distribués dans plusieurs villes de France dont Lille, Toulouse et Montpellier.

Les mesures barrières ne sont pas oubliées

La crise sanitaire due au coronavirus représente une douloureuse épreuve pour toute la population française, à cause notamment du confinement. Cette situation semble encore plus difficile pour les sans-abri qui ne peuvent désormais plus compter sur la manche du fait du manque de présence dans les rues. Face à ce constat, une initiative a vu le jour aux quatre coins de la France afin de répondre à leurs besoins alimentaires : « Pour Eux ». Elle propose aux citoyens bénévoles de préparer et livrer des repas aux sans-abri.

Les personnes qui souhaitent offrir un repas doivent remplir un formulaire disponible en ligne sur la page Facebook du projet. Elles indiquent notamment leur adresse pour qu’un bénévole vienne récupérer (devant leur domicile) le repas dès qu’il est prêt. Elles s’engagent surtout à respecter les mesures sanitaires, comme se laver les mains, laver les aliments, et utiliser des contenus jetables. Lorsqu’ils viennent chercher le repas, tous les livreurs doivent à leur tour respecter les mesures sanitaires telles que le port de masques et de gants et la distanciation.

Il s’agit aussi de créer un lien social

Tout nouveau livreur se voit d’abord accompagné sur le terrain par un autre bénévole déjà rodé à l’exercice. Ce dernier se déplace exclusivement à vélo et détient une attestation personnelle et une attestation employeur fournie par le mouvement citoyen, dans le cadre de l’assistance aux personnes vulnérables. Il peut ainsi circuler librement dans un périmètre non limité.

Les bénévoles ne font pas que distribuer les repas aux sans-abri. Ils prennent aussi le temps de discuter avec ces personnes démunies afin de tisser un lien social en ces temps de solitude. Les livreurs glissent même parfois un mot dans leurs colis pour présenter le menu et souhaiter « bon appétit ».

« Pour eux » continuera d’aider les sans-abri au-delà du 11 mai

Ce projet, initialement lancé à Paris et Lyon par Allan Ballester, fondateur du site RISE pour les sans-abri, a très vite conquis d’autres villes de France. Parmi lesquelles Lille, Rouen, Bordeaux, Toulouse et Montpellier. À ce jour, le réseau « Pour eux » a distribué au moins 25 000 repas aux plus démunis. La chaîne de solidarité ne va pas s’arrêter après le 11 mai car les cuisiniers et livreurs bénévoles veulent continuer de préparer de petits plats quand ils le veulent et quand ils peuvent. Pour cela, le mouvement a d’ores et déjà pris contact avec différentes associations qui viennent en aide aux sans-abri.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.