Petroma Inc. démontre le potentiel énergétique de l’hydrogène naturel

Ecologie

L’hydrogène naturel pourrait devenir l’énergie verte de demain. Au Mali, la société Petroma Inc., de l’homme d’affaires Aliou Diallo, démontre le potentiel énergétique de cette ressource naturelle depuis huit ans, à travers son unité pilote de Bourakébougou.

Un important gisement dans le cercle de Kati

Après avoir fait ses preuves dans le secteur minier avec Wassoul’Or, Aliou Boubacar Diallo nourrit maintenant de grandes ambitions pour son pays, le Mali, en matière d’énergie. Sa société Petroma Inc., basée au Canada, exploite depuis 2012 l’hydrogène naturel pour alimenter en électricité « verte » le village de Bourakébougou, situé à une soixantaine de kilomètres de Bamako.

Cette formidable aventure a débuté avec la découverte d’hydrogène naturel dans le cercle de Kati. Alain Prinzhofer, professeur et chercheur spécialisé dans l’hydrogène, s’est rendu sur place avec une équipe de scientifiques pour examiner l’exploitation.

Ses résultats ont révélé « la présence d’un important champ d’hydrogène qui comprend au moins cinq réservoirs superposés ». Les profondeurs de ces cinq réservoirs varient de peu profonde (entre 30 -135m) à profonde (1 125m à 1500m). Quant à la superficie extensive du réservoir de ces réserves prouvées, elle est de 780 km². Les campagnes de forage effectuées par plusieurs sociétés à Bourakébougou ont permis la réalisation de 25 puits positifs.

« Avec une petite quantité d’hydrogène on peut produire beaucoup d’électricité »

A l’époque de la découverte, les scientifiques ne croyaient pas beaucoup en l’exploitation de l’hydrogène naturel, jugé très volatile. Aliou Diallo avait pourtant foi dans les capacités énergétiques de ce gaz. Aujourd’hui, le cas exemplaire du village de Bourankébougou lui donne raison.

Et le plus intéressant reste à venir. Selon l’homme d’affaires, l’hydrogène naturel découvert au Mali a un pouvoir calorifique plus élevé que tous les autres gaz. « Ce qui fait qu’avec une petite quantité d’hydrogène on peut produire beaucoup d’électricité » et sans émission de CO2, a-t-il expliqué.

Aussi, le prix d’exploitation de l’hydrogène naturel est nettement moins cher que l’hydrogène produit en usine, que ce soit à partir d’énergie fossile ou d’électrolyse. En outre, les caractéristiques géologiques et géochimiques uniques de l’hydrogène en font une ressource inépuisable puisqu’elle se renouvelle continuellement.

De quoi permettre à Petroma de se positionner en tant que leader de la transition énergétique du Mali, voire de l’Afrique. A terme, l’hydrogène naturel pourrait aussi bien remplacer les hydrocarbures pour les moyens de transport que les centrales nucléaires pour la production d’électricité.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.