Antenne

Politique RSE du groupe Legrand : un réajustement d’urgence

Ecologie Politiques RSE

Le groupe Legrand, spécialisé dans les infrastructures électriques, réajuste ses projets RSE. Désormais, l’objectif est d’entamer tous les changements nécessaires pour une politique de développement durable efficace à l’horizon 2021. Un réajustement d’urgence qui corrèle avec les enjeux climatiques actuels.

À l’origine étalée sur cinq ans, le groupe Legrand a revu à la baisse la durée de ses projets RSE. L’entreprise, spécialisée dans les infrastructures électriques s’est désormais fixée 2021 comme date butoir. Intervenue dans un article du journal Les Echos, Jessica Duverneix, directrice RSE du groupe a expliqué que « Cinq ans, c’était un peu long. La nouvelle feuille de route sera déroulée jusqu’en 2021. La limiter dans le temps va nous permettre d’être plus agiles et d’ajuster objectifs et stratégie. D’autant que l’environnement réglementaire évolue vite ».

Le groupe se démarque par des projets RSE d’envergure. D’ici 2021, Legrand prévoit en effet 18 initiatives urgentes. Elle viennent suppléer les objectifs de 2030 qui consistent à réaliser 30% du chiffre d’affaires avec des produits durables, améliorer la mixité à l’intérieur de l’entreprise avec un tiers de femmes comme collaboratrices aux postes clés, et réduire 30% des émissions de gaz à effet de serre du groupe.

La société utilise en effet énormément de matériaux plastiques et souhaite implanter une économie plus circulaire, dès l’instant où sont conçus les matériaux. L’industriel doit en effet réajuster sa politique de valorisation des déchets et des produits en fin de vie mis sur le marché en dehors de l’Europe.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.