Un char à voile sur une plage.

Ecologie : la blague de mauvais goût de Christophe Galtier

Ecologie Politiques RSE Une

 

Christophe Galtier, le coach du PSG, avait ironisé lundi dernier sur le mode de déplacement de son équipe, affirmant qu’elle allait recourir au «char à voile». S’il a fait son mea culpa le mardi soir, le manager a manqué l’occasion de responsabiliser le monde du football.

Interrogé sérieusement, le lundi 5 septembre, sur le choix de son club de faire le trajet Paris-Nantes en avion plutôt qu’en train, le coach du PSG Christophe Galtier a préféré jouer de l’ironie. « On est en train de voir si on ne peut pas se déplacer en char à voile », a-t-il répondu sous les rires amusés de Kylian Mbappé assis à ses côtés. Cette réponse déplacée a provoqué une polémique sur les réseaux sociaux et auprès de la classe politique.

Greenpeace apporte un char à voile au Parc des Princes

La ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castera a regretté que l’entraîneur ait perdu sojn habitude « des réponses plus pertinentes et plus responsables ». De son côté, Anne Hidalgo s’est dit choquée d’entendre « des trucs pareils ». Sur Twitter, la maire de Paris a même interpellé le club de sa ville en ce sens : « On se réveille les gars ??? Ici c’est Paris». Greenpeace a également réagi en offrant un char à voile à Christophe Galtier au pied du Parc des Princes, lors d’une manifestation improvisée.

L’association écologiste tenait à dire au PSG qu’il a un rôle à jouer dans cette crise climatique. « Plutôt que de vous moquer d’une question sérieuse pendant une conférence de presse, vous devriez montrer l’exemple» a déclaré son président Jean-Françiois Julliard. Aussi, aurait-il aimé entendre « comment le PSG peut contribuer à l’effort contre le dérèglement climatique ». En outre, il estime que le coach et sa star n’auraient pas dû donner dans la moquerie car ils ont une influence considérable dans le monde entier.

Retour sur les propos après la victoire contre la Juventus

Par ailleurs, Jean-François Julliard souhaite les voir endosser le costume d’ambassadeur de l’écologie. Pour le reste, le dirigeant a dit ne pas attendre d’eux des excuses. Mais qu’ils reviennent sur leurs propos pour que tout le monde ait bien conscience de la crise climatique actuelle. Un message reçu cinq sur cinq puisqu’à l’issue de la victoire du PSG face à la Juventus (2-1), mardi soir, en Ligue des champions, Christophe Galtier a fait son mea culpa. Il a reconnu que « ce n’était pas le moment» de plaisanter. Pour lui, il s’agit effectivement « d’une blague de mauvais goût sur un sujet très sensible ».

Le PSG conscient des enjeux climatiques

L’entraîneur du PSG a aussi assuré que « le club dans son ensemble, les joueurs, le staff, fait très attention aux problèmes du climat ». Il a précisé que l’équipe n’effectuait d’ailleurs pas tous ses déplacements en jet privé : «On a fait 2h45 de bus pour aller à Lille, au retour 2h45 de bus, on est conscient des enjeux sur le plan climatique», a-t-il indiqué. S’il a rattrapé le coup, Christophe Galtier ne pourra pas effacer les effets de sa plaisanterie. Dans un univers réticent à s’engager pour la cause environnementale, on va certainement bien rire….


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.